Museo della follia

Vous êtes ici

Un voyage à travers les perturbations et les difficultèes de divers artistes où créativité et folie s'unissent dans la représentation indélébile de la partie la plus obscure de l'esprit humain. Un cadre unique qui abrite des chefs-d’œuvre de la grande histoire de l’art international, appartenant à de prestigieuses collections privées et à d’importants musées italiens et internationaux.

Entre art et folie

Le fil rouge de toutes les œuvres de cette exposition, itinérante puisque déjà présentée dans d’autres villes, c’est précisément le lieson de art et folie, le vacillement de l’esprit des hommes comme Van Gogh et Ligabue, des artistes qui ont su transformer leurs problèmes en véritables chefs-d'œuvre.
L'exposition comprend plus de 200 œuvres. Peintures, sculptures, photographies, documentaires, installations interactives et multimédias abordent le thème de la folie. Parmi les artistes présentés: Lega, Mancini, Pirandello, Ligabue, Bacon. À l’occasion de la scène de Lucca, une attention particulière sera accordée aux artistes toscans. Une partie fondamentale du projet comprend un répertoire de documents, d’objets et de témoignages sur l’histoire des hôpitaux psychiatriques en Italie et de ses protagonistes.

Du 27 février au mois de septembre, le "Musée de la Folie" est situé à Lucques, dans le bâtiment de la Cavallerizza, sur la place Saint-Donato.

 

Museo della follia
 

Dans l'art, à travers l'art

 
Dix-huit salles ont été realizèes à l'intérieur du Cavallerizza, plus de deux cent œuvres exposées parmi peintures, sculptures, photographies et installations multimédias. Chefs-d'œuvre des XIXe siècle à nos jours, d'auteurs qui ont représenté la folie ou qui l'ont vécue: parmi eux Silvestro Lega, Antonio Mancini, Antonio Ligabue, Fausto Pirandello, Francis Bacon. Et parallèlement, les résultats des analyses scientifiques et des documents historiques expliquant la dimension sociale de l’aliénation, les comportements que la société et les institutions ont dû accepter, ou plus souvent se faire face ou se faire illusion pour l’annuler.

 

museo della follia

 

L’édition de Lucca aura une connotation particulière, compte tenu des lieson que cette ville entretient avec les soins de santé mentale grâce à la structure de Maggiano et à Mario Tobino, figure centrale et «complémentaire» de Basaglia dans l’histoire du traitement des patients psychiatriques en Italie. En tant que médecin, Tobino a suivi chaque saison du developement de traitement du patient psychiatrique en Italie: le travail et la figure du professionnel et du littéraire seront mis en valeur dans l'exposition.

L'hôpital psychiatrique de Maggiano, à quelques kilomètres des remparts rassurants de la ville, sur les collines et à deux pas du fleuve Serchio, est un grand bâtiment qui évoque encore des époques proches, où les détenus s'entassaient dans des espaces vides.
L'ancien hôpital psychiatrique, mettant en valeur la figure et le travail de Mario Tobino qui en fut le directeur, témoin extraordinaire et vulgarisateur à travers ses œuvres littéraires, telles que le roman "Le libère donne di Magliano".

 

Museo della follia

 

Vittorio Sgarbi, sur la base du programme défini ces dernières semaines, tiendra une lectio magistralis à Maggiano. L'ancien hôpital psychiatrique est un trésor de souvenirs, de suggestions et de souffrances que la ville a vouées à son amour, en mars, à l'occasion du week-end d'ouverture du Fai, Fondo Ambiente Italiano.

 

"En réfléchissant au projet du Musée de la Folie, j’ai imaginé un chemin qui permettrait au visiteur d’explorer tous les aspects du lien étroit et souvent indissociable entre art, génie et folie.
La même folie qui a traversé un nombre infini d'artistes dont la sensibilité et la fragilité sont devenues un génie créatif et artistique que nous contemplons aujourd'hui dans les principaux musées du monde.
Une exposition soignée dans les moindres détails et proposée au travers d'une scénographie qui nourrit le dialogue entre le contenu de l'exposition et les espaces d'exposition récemment restaurés de la Cavallerizza di Lucca.".

 

Museo della follia - Vittorio sgarbi

Le curateur, Vittorio Sgarbi, souhaite que tous les jeunes élèves des écoles italiennes puissent se plonger dans cette expérience unique et différente. Les étudiants peuvent profiter d'un billet spécial.
Tous les mercredis à 15h30, il est possible d'effectuer une visite guidée gratuite, sur réservation, sous réserve de disponibilité, en contactant biglietteria@museodellafollia.it, organisée par le personnel spécialisé du Museo della Follia.

Jeudi, 24 janvier 2019
Museo della Follia - Lucca